Le droit fiscal comprend les règles juridiques qui permettent à l’Etat d’exercer ses pouvoirs relatifs à la levée d’impôts. Les taxes et les contributions sont des charges économiques que les personnes physiques ou morales (personnes assujetties) doivent payer directement ou indirectement, et avec lesquelles l’Etat (bénéficiaire) finance son activité dans l’intérêt général.