Les contrats de formation en Espagne

Le contrat de formation en Espagne, instrument clé pour l’employeur qui souhaite développer une activité dans le pays, est l’un des contrats existant au sein des diverses modalités contractuelles espagnoles. En utilisant cette ample palette de modalités contractuelles, l’employeur peut adapter la nouvelle relation de travail qu’il souhaite mettre en œuvre, au régime et à la règlementation du travail qui lui semble la plus avantageuse.

Parmi les multiples modalités contractuelles auxquelles nous faisons référence, il est nécessaire de mentionner plus particulièrement les contrats de formation qui, au sein de la législation du droit du travail espagnol, sont au nombre de deux : le contrat de stage professionnel et le contrat de formation et apprentissage.

La différence principale entre ces deux contrats se trouve en ce qu’au sein du contrat de stage professionnel le travailleur dispose déjà d’un titre universitaire ou d’une formation professionnelle de niveau intermédiaire ou supérieur. Ce titre habilite alors le travailleur à exercer une profession déterminée. Au contraire, dans le contrat de formation et apprentissage, le travailleur doit encore acquérir la formation théorique et pratique nécessaire à l’exercice de sa profession.

Les avantages des contrats de formation

Sans aucun doute, les contrats de formation, bien que s’agissant de contrats de travail dans les deux cas, offrent une flexibilité à la société puisque cela lui évite de devoir établir une relation à durée indéterminée avec le travailleur. En outre, de tels contrats peuvent apporter des avantages économiques importants à l’employeur. Cependant, il est nécessaire de se rappeler que toutes les personnes ne peuvent incorporer la société par le biais d’un de ces types contractuels puisque, dans les deux cas, la loi espagnole exige qu’une série de conditions et caractéristiques soient respectées. La réunion de ces exigences est notamment appréciée en fonction de chaque cas précis.

Il apparaît donc essentiel de connaître les différents types de contrats de formation, d’autant plus à l’heure d’intégrer les jeunes dans la société par le biais d’une relation de travail. En tout état de cause et en aucun cas, les contrats de formation ne doivent être confondus avec le régime spécial régissant les relations entre la société et les stagiaires, dans la mesure où ce dernier n’est pas une relation de travail et par conséquent n’est pas soumis à la législation du travail espagnol.

Cet article ne relève pas du conseil juridique

Mariscal Abogados

Mariscal Abogados est un cabinet francophone pluridisciplinaire avec une expérience confirmée dans différents domaines de droit. Nos langues de travail sont le français, l’espagnol, l’anglais et l'allemand. Si vous souhaitez réaliser une consultation Contactez-nous