Fonds d’investissements étrangers en Espagne

À l’heure actuelle, la plupart des grands fonds d’investissement mondiaux misent sur l’Espagne, mettant en avant l’attractivité de notre pays. Cette réalité nous a apporté 18.757 millions d’euros par investissement direct étranger dans les huit premiers mois de 2013, doublant ainsi la quantité d’investissements étrangers reçus durant toute l’année 2012.

Certains des investissements qui ont contribué à doubler l’investissement étranger en seulement quelques mois sont le magnat célèbre des affaires de Bill Gates à travers des acquisitions importantes d’actions de FCC (Promotion de Constructions et Ouvrages) ou les multinationales japonaises NTT avec l’acquisition de la consultante Everis. Selon le Rapport des Fonds Souverains 2013, élaboré par l’école de commerce ESADE, l’Espagne est la destination favorite de 82 fonds souverains dans le monde. Lors de la présentation du rapport mené par l’Institut du Commerce Extérieur (ICEX), le vice-président de l’ESADE, Javier Santiso, a déclaré que ce phénomène prendra de l’ampleur et de grands mouvements de la part d’actionnaires d’entreprises espagnoles auront lieu.

Pour le secrétaire de l’Etat du Commerce, Jaime García-Legaz, l’investissement étranger est toujours un signe précoce de la reprise économique. Le principal motif attribué à cette reprise est l’augmentation de la confiance et de la compétitivité qu’à obtenu l’Espagne durant ces derniers mois. Comme exemples nous pouvons citer le transfert des lignes de production – tels que la Ford Genk (Belgique) à Almussafes (Valence)- ou la commande de nouveaux modèles de multinationales automobiles à notre pays.

Des changements se produisent aussi dans la tendance d’investissement. Jusqu’à présent, les fonds avaient tendance à investir dans les grandes multinationales mais actuellement ils commencent à s’ouvrir aux start-up et aux moyennes entreprises. Selon Javier Santiso le secteur des technologies et des informations, non seulement en Espagne mais dans le monde entier, est le secteur dans lequel l’investissement est le plus croissant.

Quant à l’origine des fonds des investisseurs, les pays du Golf ont mené un classement en 2011 dans lequel Qatar Holdings était en tête, en revanche en 2012 la Chine et Singapour ont repris le dessus. Habituellement, ces fonds dépendent de l’Etat et sont gérés par le gouvernement ou l’administration publique.

La dévaluation du prix des actifs espagnols, la restructuration financière et le désendettement dans lequel se trouvent de grandes entreprises espagnoles sont quelques-uns des avantages que présente le pays envers les investisseurs étrangers.

De plus, l’Espagne est non seulement un pont géographique mais aussi socioculturel en Amérique latine et en Afrique. Selon le rapport, c’est en Afrique que la plupart des fonds souverains se sont crées. Aux avantages déjà mentionnés que présentent l’Espagne, s’ajoutent les opportunités et facilités qu’offre le gouvernement espagnol aux investisseurs étrangers. L’un d’entre eux est la loi de soutien à l’entreprenariat et son internationalisation dans laquelle l’entrée, le séjour et la circulation sont facilités par l’espace Schengen aux investisseurs étrangers qui réalisent un des investissements suivants en Espagne :

i) investissement dans l’immobilier d’un montant de 500.000 euros ou plus

ii) investissement dans les entreprises espagnoles d’un montant de 1.000.000 euros

iii) création d’un projet d’entreprise considéré comme intérêt général, ou développer une activité économique innovante avec un intérêt particulier à l’Espagne.

María Valencia

Cet article ne relève pas du conseil juridique 

Droit des Affaires

Mariscal & Abogados est spécialisée dans le conseil juridique aux entreprises dans les domaines du droit commercial et des affaires en ce qui concerne la rédaction, la négociation et l'analyse de tous types de contrats commerciaux (achat, prêt, fourniture, etc.). Si vous avez des questions, n’hésitez pas à  Nous contacter.