L’investissement en Espagne ne cesse d’augmenter

L’investissement étranger a connu une hausse au dernier trimestre 2013, progression qui s’inscrit dans la tendance de ces 5 dernières années. Il connait actuellement un pic, représentant 8,12% du capital international sur l’achat total d’immeubles en 2012, et il est prévu que cette tendance se poursuive selon les sources du périodique El Idealista.

Cette augmentation significative se justifie par une chute des prix dans le marché immobilier espagnol à hauteur de 30% depuis ces 6 dernières années et, au premier trimestre 2013, de 12%; chiffres auxquels s’ajoutent les mesures d’appui apportées par le gouvernement espagnol, notamment avec le Projet de Loi de Soutien aux Entrepreneurs et d’encouragement à leur internationalisation qui sera approuvé dans les prochains mois.

Durant le second semestre 2013, la tendance des prix est à la baisse, comparée aux valeurs enregistrées en 2007. La baisse des prix immobiliers enregistrée au premier trimestre place l’Espagne parmi les 3 pays de la zone européenne les plus notables en matière de chute de prix, enregistrant une diminution de 12,8% en Espagne, devançant la moyenne européenne qui enregistre une baisse de 1,4%.

À l’heure actuelle, la plupart de ces achats étrangers s’opèrent à des fins touristiques, ce qui explique que les logements sont généralement neufs. Parmi les plus importants investisseurs on trouve le Royaume Uni (16,6%), la France (9,5%), la Russie (9,4%) et l’Allemagne (7,4%). La Russie présente une importance particulière en ce sens qu’elle a récemment détrôné l’Allemagne de sa troisième place.

À Málaga et Alicante, où se concentre 42% de l’investissement total en 2012, s’additionnent d’autres destinations traditionnelles comme les Îles Baléares, les Îles Canaries, ou Murcie. Les immeubles situés sur la cote continuent d’accaparer l’attraction touristique étrangère. Les plus grandes baisses de prix ont été enregistrées dans les villes de Zamora, Santa Cruz de Tenerife et Vitoria. Concernant la superficie des biens, la hausse des achats la plus importante s’enregistre pour les logements de plus de 100 m (32,5%) puis pour les logements d’une superficie comprise entre 60 et 80m.

Malgré ces chiffres, curieusement, le nombre de résidents étrangers en Espagne a diminué (11.7% de la population). C’est pourquoi le gouvernement, à travers la Loi Entrepreneur, a pris des mesures pour faciliter la résidence aux étrangers investissant au moins 500 000 € dans des immeubles espagnols. Par ces mesures, l’objectif de la loi sera d’écouler le stock élevé de biens immobiliers enregistrés ces dernières années, et de valoriser l’autorisation de résidence dans un pays à fort attrait touristique, sans nécessairement avoir la résidence permanente en Espagne.

María Valencia

Cet article ne relève pas du conseil juridique

Droit de l'Immobilier

Mariscal & Abogados dispose d'une vaste expérience dans le domaine du droit immobilier et de l'urbanisme en Espagne : préparation et rédaction de contrats de construction, vérification diligente juridique.et autres rapports sur actifs immobiliers, gestion de permis et autorisations d’urbanisme, etc. Si vous avez une question, n'hésitez pas à Nous contacter.