Les enjeux de la Fintech : protection du consommateur

Fintech est l’abréviation de technologie de services financiers. Une Fintech est une entreprise fournissant des services financiers par le biais des technologies actuelles et du software. Ces types d’entreprises sont souvent des start-ups et entrent en concurrence avec les institutions financières telles que les banques pour offrir des services financiers aux clients/consommateurs. En général, les transactions de la Fintech sont faites à travers des applications de smartphones ou le site web des entreprises. La Fintech présente beaucoup d’avantages pour les consommateurs tels que le traitement de données en temps réel, des options de financement, une gestion améliorée du capital travail, des prêts étudiants, des flux de trésorerie, le système peer to peer, des conseillers en prêt et des paiements mobiles simples.

Mis à part ces bénéfices, il y a aussi des risques. Avec les services Fintech, les consommateurs peuvent obtenir des financements via des investissements en ligne. Contrairement aux institutions financières traditionnelles, les consommateurs ne rencontrent pas souvent en face à face les entreprises offrant ces services. Tout se passe en ligne. On pose au consommateur plusieurs questions et sur la base d’algorithmes, un type approprié d’investissement est sélectionné. Souvent, il n’y a pas lieu d’ouvrir un compte.

Ces transactions en ligne, qui sont faites via des opérations bancaires en ligne et des opérations bancaires à travers différents réseaux d’ordinateurs, sont très transparentes et peuvent être piratées. Les gens peuvent aussi utiliser ces transactions pour des activités illicites, des fraudes ou même de l’extorsion, puisque la majorité des transactions sont réalisées dans l’anonymat.

Protection du consommateur

Fintech est en train de changer le travail traditionnel des institutions financières. Des législateurs devraient assurer la protection des consommateurs contre les pratiques déloyales. La protection des consommateurs est très importante. La garantie de la protection des consommateurs contre ces risques peut être faite par la sécurisation des données. Les entreprises Fintech peuvent créer des applications pré-testées ou des produits qui ne sont pas nocifs pour les consommateurs. De plus, les entreprises Fintech peuvent se conformer à la protection des consommateurs par la surveillance et l’analyse des services clientèles, des systèmes de prêts équitables, en atténuant les fraudes et les abus, et par la mise en place de l’enregistrement d’un compte obligatoire. Il convient de mentionner qu’une protection des consommateurs adéquate n’est pas seulement nécessaire pour le bien des consommateurs mais aussi pour les entreprises Fintech. Les violations de la protection des consommateurs peuvent avoir de fortes répercussions sur les sociétés telles que les pertes de clientèle, les difficultés à trouver des partenariats avec des banques ou des amendes élevées.

Les entreprises Fintech devraient se conformer aux exigences légales et règlementaires pour assurer que leurs sites web, que leurs données personnelles et sociétaires et que les applications sont à jour et protégées. La protection est requise afin d’éviter les violations de la sécurité informatique. Lorsqu’il y a une violation de la sécurité informatique, les consommateurs ainsi que les entreprises Fintech devraient bénéficier d’une protection adéquate. Les violations de la sécurité informatique peuvent avoir comme conséquence la perte de la propriété intellectuelle (PI), le vol d’identité, de données confidentielles et d’information. La couverture d’assurance pourrait couvrir les pertes de données ou la responsabilité telle que les dommages et intérêts punitifs  mais aussi les coûts pour l’arbitrage ou procès.

La Fintech en Espagne

La Fintech est en train de s’étendre en Espagne. Non seulement des entreprises start-ups mais aussi des banques et autres institutions financières sont en train d’installer des entreprises Fintech. Les cabinets d’avocats espagnols doivent être conscients des nouveaux développements de la Fintech afin de conseiller leurs clients avec succès. De bonnes règlementations et sécurités sont requises. Les entreprises devraient améliorer leurs données et analyses afin de surveiller et évaluer les transactions et d’atténuer les risques pour les consommateurs.

Conclusion

La Fintech offre de nouvelles opportunités pour les consommateurs. Cependant, elle présente aussi des risques et des défis. Pour atténuer ces risques et ces défis, la règlementation de la technologie financière est requise et les consommateurs devraient être protégés. Les entreprises Fintech ont besoin d’assurer que leurs applications et sites web remplissent les exigences légales. De plus, les consommateurs devraient aussi se protéger eux-mêmes en obtenant une assurance contre les violations de la sécurité informatique. Aussi, puisque la Fintech perturbe le secteur financier traditionnel, une mise à jour des lois et des mesures devrait être établie. Les gouvernements et les cabinets d’avocat devraient aussi fournir une protection adéquate à leurs citoyens et clients.

Charline M. Hoever & Karl H. Lincke

Cet article ne relève pas du conseil juridique

Karl H. Lincke

Abogado & Rechtsanwal, Karl H. Lincke est associé du cabinet Mariscal Abogados et spécialisé en fusions et aquisitions, droit des sociétés et droit des technologies, médias et télécommunications en Espagne. Langues de travail : espagnol, allemand et anglais. Si vous souhaitez réaliser une consultation Contactez-nous