Le permis de séjour de longue durée en Espagne

Une fois les 5 premières années de validité du permis de séjour temporaire dépassées (dans ses diverses modalités établies dans l’article 45.5 du RD 557/2011 du 20 avril), et en vertu des dispositions de l’article 148 de la loi susmentionnée, le citoyen étranger –seulement s’il remplit les critères nécessaires- pourra choisir le séjour de longue durée, qui lui permettra de travailler et de résider en Espagne dans les mêmes conditions qu’un citoyen espagnol.

Dans chacun des cas, être titulaire d’un permis de séjour temporaire ou de séjour de longue durée implique que l’étranger obtienne la qualité de citoyen espagnol. Pour être considéré comme tel, il devra réaliser les démarches requises pour obtenir la nationalité espagnole auprès des autorités compétentes.

Sans l’obtention de la nationalité espagnole, le titulaire du permis de séjour tout comme pour le permis de séjour de longue durée, gardera sa nationalité d’origine.

Cet article ne relève pas du conseil juridique

Droit Fiscal

Les services de Mariscal & Abogados dans le domaine fiscal comprennent, entre autres, le conseil en fiscalité locale en Espagne, la fiscalité internationale et les prix de transfert. Si vous avez une question, n'hésitez pas à Nous contacter.